IaaS, PaaS et SaaS

IaaS, PaaS et SaaS : définitions et différences

Le cloud computing a permis aux entreprises d’accéder à de nombreux services via Internet. Ce système a été mis en place par des fournisseurs de services cloud à travers le monde. Il facilite l’utilisation de logiciels, d’applications, de plateformes et d’infrastructures pour développer l’activité des organisations. Ces services se regroupent en trois types : l’IaaS (Infrastructure as a Service), le PaaS (Platform as a Service) et le SaaS (Software as a Service). Chacun désigne une ressource mise à la disposition de l’utilisateur selon un modèle à la demande. Il n’est ainsi pas contraint d’investir dans une infrastructure pour héberger et utiliser ses services.

Quelles sont les différences entre l’IaaS, le PaaS et le SaaS ?

Chaque solution comporte un type de ressource différent. Chacune d’entre elles possède sa distribution, son mode de facturation et son usage.

  • Infrastructure as a Service (IaaS) ou infrastructure en tant que service. Il s’agit d’un ensemble de ressources informatiques brutes proposées à l’utilisateur par le prestataire de services cloud. Elles peuvent être utilisées pour virtualiser une infrastructure ou pour des projets exigeants en ressources : machine learning, big data, hébergement, etc.
  • Platform as a Service (PaaS). Il s’agit d’une plateforme qu’un fournisseur propose à ses clients via Internet. Elle permet aux équipes, en particulier les développeurs, de créer des applications et des logiciels sur une solution sans devoir en assurer la maintenance. Certaines applications autorisent une grande variété de langages de programmation, offrant ainsi davantage de possibilités qu’une application hébergée sur une infrastructure locale.
  • Software as a Service (SaaS). Il s’agit du service cloud le plus répandu. C’est un logiciel fonctionnant sur l’infrastructure d’un prestataire. L’utilisateur en paie la licence, mais ne s’occupe pas du stockage de données ni de l’entretien du matériel physique.

Ces différents modèles possèdent leurs propres avantages et ne répondent pas aux mêmes besoins.

IaaS, PaaS, SaaS : quelle solution cloud choisir ?

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, chaque solution possède des caractéristiques adaptées à différents projets. De plus, chacune apporte une couche différente à votre système d’information (SI).

Le cloud computing n’est cependant pas réservé à un seul type d’entreprise. Tout dépend de l’envergure de vos projets. Découvrez ci-dessous le détail de chacune de ces solutions.

1. Le SaaS : la simplicité sur demande

Si vous disposez déjà de votre infrastructure on-premises, il se peut que vous n’ayez besoin que de certains logiciels ou applications. Et ce, pour répondre à des besoins précis dans votre entreprise. Il est également possible que vous ne possédiez pas d’infrastructure et que vous n’en ressentiez pas le besoin (TPE, PME, freelance). Dans ce cas, vous pouvez opter pour la solution SaaS. Avec celle-ci, vous payez simplement votre licence utilisateur en confiant à des experts l’hébergement et la maintenance du hardware.

Les avantages du mode SaaS

  • Gain de temps. Il s’agit du principal atout du mode SaaS : disposer rapidement et simplement des solutions cloud dont vous avez besoin. Et ce, en vous épargnant le monitoring d’une infrastructure physique.
  • Prédictibilité. En payant un abonnement fixe, au mois où à l’année, vous maîtrisez davantage votre budget.
  • Simplicité. Vous choisissez votre application ou votre logiciel et vous répartissez les licences utilisateur entre vos équipes. Facile et rapide !

Exemples d’utilisation du SaaS :

  • sécurité : un logiciel de chiffrement des données pour vos transactions ou pour stocker les mots de passe de votre entreprise par exemple ;
  • CRM : de nombreux logiciels de ce type existent sur le marché pour gérer vos informations client. La plupart fonctionnent via une API, ce qui facilite grandement leur utilisation ;
  • BPM : un logiciel SaaS est un véritable atout pour la gestion de vos processus métier. Il permet de centraliser vos données et d’en avoir un aperçu simplifié.

Il existe des milliers de solutions SaaS disponibles en ligne. Cependant, nous vous recommandons de faire votre choix auprès d’un fournisseur certifié. Notre Marketplace vous propose un large de choix de solutions auprès de partenaires de confiance pour divers besoins (marketing, comptabilité, cybersécurité, gestion de projet, etc.). Vous avez ainsi tous les outils en main pour compléter votre SI.

2. Le PaaS : la solution pour vos applications web

Vous possédez des données à exploiter ou avez besoin d’un environnement pour déployer du code ? Le PaaS est la solution la plus adaptée.

Les avantages du mode PaaS

  • Optimisation. Vous permettez à vos équipes de se concentrer sur leur cœur de métier en leur évitant la maintenance de la plateforme. Ils perdent ainsi moins de temps et peuvent avoir un suivi clair de leur travail.
  • Centralisation. Regroupez vos informations sur la plateforme pour améliorer la collaboration entre vos équipes.
  • Réduction des coûts. Vous n’avez pas à investir dans une infrastructure informatique pour héberger votre plateforme ni à former des équipes de maintenance. Votre fournisseur s’en occupe !

Exemples d’utilisation du PaaS :

  • développement : le PaaS simplifie la vie des devops en leur permettant la création et le déploiement de leur code au sein d’environnements optimisés. Certaines de ces solutions intègrent même du CI/CD (distribution en continu), fluidifiant la livraison de vos applications auprès de vos utilisateurs. Elles autorisent également l’utilisation d’une grande variété de langages de programmation. Cet usage représente une grande majorité des solutions PaaS ;
  • CRM : ces solutions vous permettent une meilleure gestion de vos données client. Elles possèdent des interfaces optimisées et des modes de construction low-code. Cela permet à des employés non experts d’optimiser leurs applications. Un bon exemple de ce genre de plateforme est Salesforce ;
  • Gestion des données : il existe des plateformes cloud vous aidant à exploiter vos données. Apache Kafka permet par exemple de structurer vos flux d’information et d’en tirer les informations clés sur vos applications.

Même si son utilisation tend à se simplifier, le PaaS n’est pas adapté à toutes les entreprises. Il permet en effet d’améliorer votre time to market et de réduire globalement vos coûts. Cependant, il nécessite la plupart du temps d’avoir des équipes formées à son utilisation.

3. L’IaaS : l’évolutivité pour vos projets complexes

L’infrastructure en tant que service est un moyen simple pour les entreprises de disposer de ressources supplémentaires afin de répondre à leurs besoins. Ce service permet à l’utilisateur final de développer ses projets sans infrastructure en local. La solution IaaS peut être incluse dans un modèle de cloud public, privé ou hybride. C’est le fournisseur de services cloud qui héberge le matériel physique (hardware) dans un datacenter.

Les avantages du mode IaaS

  • Évolutivité : ce modèle permet de monter rapidement en puissance sur vos projets devant faire face à des pics de charge critiques. Vous bénéficiez ainsi de davantage de réactivité pour assurer la continuité de votre activité. Cette flexibilité représente un confort significatif, en particulier si vos projets comportent des données sensibles.
  • Sur mesure : vous avez la possibilité de construire une infrastructure virtuelle adaptée à vos besoins et de profiter d’un catalogue de ressources.
  • Accessibilité : posséder sa propre infrastructure physique représente un investissement conséquent. Externaliser ce type de ressource auprès d’un fournisseur de cloud vous permettra de bénéficier des mêmes services à moindre coût.

Exemples d’utilisation du IaaS :

  • hébergement de services : rendez accessibles vos sites web complexes, vos applications et vos logiciels. Ce modèle convient à un ensemble de services informatiques consommant beaucoup de ressources ;
  • résilience : vous pouvez utiliser l’IaaS pour construire un modèle de stockage et de récupération de vos données (backups) en cas de sinistre. Un plan de reprise d’activité (PRA) représente un élément essentiel pour assurer la continuité de votre activité, ainsi que la haute disponibilité de vos applications web ;
  • Développer l’intelligence artificielle (IA) : cette technologie consomme beaucoup de ressources (CPU, RAM, espace de stockage, bande passante). Les raisons : le stockage et l’analyse d’une importante quantité de données (big data) ainsi que l’entraînement des algorithmes de machine learning. C’est pourquoi des ressources supplémentaires disponibles à tout moment pour accompagner vos projets d’intelligence artificielle représentent un véritable atout.
     

La solution IaaS est donc un outil important dans le développement de projets web nécessitant de la réactivité. Elle est adaptée aux projets de grande envergure et requiert des équipes possédant les connaissances pour l’appliquer au sein de votre entreprise. Certaines étapes, comme la virtualisation (via VMware) de vos machines ou la conteneurisation (avec Kubernetes), sont des processus complexes. N’hésitez donc pas à consulter nos différents guides et articles de blog pour vous aiguiller sur ces sujets.

L’externalisation de vos services (SaaS, PaaS ou IaaS) vous permet d’accéder à des technologies et des ressources à moindre coût. Et ce, plus rapidement qu’en investissant dans une infrastructure on-premises. OVHcloud vous propose l’ensemble de ces services de cloud computing dans une démarche souveraine et responsable, pour une maîtrise de vos données. Nous vous accompagnons dans votre migration vers le cloud avec un ensemble de solutions de confiance. Vous pouvez consulter l’ensemble de nos solutions Bare Metal Cloud, Public Cloud et Hosted Private Cloud pour lancer vos projets.