Qu’est-ce que l’hébergement cloud ?


Si votre entreprise s’appuie sur des applications et utilise un site web comme principale interface avec son public, il y a de fortes chances pour que vous ayez déjà entendu parler de l’hébergement cloud. Mais qu’est-ce que ce terme signifie exactement ?

Au lieu de s’appuyer sur un seul serveur, comme c’est le cas pour le modèle d’hébergement traditionnel, un service d’hébergement cloud repose sur la virtualisation pour répartir les données des sites web et applications sur plusieurs machines physiques et virtuelles. En résumé, le cloud rend les sites web et les applications des organisations accessibles et hautement disponibles.

shared hosting and vps

Qu’est-ce que l’hébergement cloud ?

La haute disponibilité est rendue possible par le fait que les hôtes du cloud sont le plus souvent répartis dans différentes régions géographiques au sein de plusieurs datacenters. Cette condition permet la prise en charge des opérations failover pour restaurer rapidement les systèmes dans le cadre d’un plan de reprise d’activité. De plus, l’hébergement cloud repose sur des load balancers pour le trafic fortement accru, afin de répartir la demande supplémentaire sur les différents serveurs cloud fournis par l’architecture d’hébergement cloud.

Globalement, l’hébergement cloud offre beaucoup plus de souplesse que le modèle d’hébergement traditionnel. Une meilleure évolutivité, des performances accrues, une sécurité renforcée et une meilleure résilience sont quelques exemples des principaux avantages. L’hébergement cloud repose sur l’un des nombreux services de cloud computing, appelé Infrastructure as a Service (IaaS). Il fournit des ressources à la demande pour la capacité de calcul, le stockage des données et les ressources de réseau, selon un modèle de tarification pay-as-you-go.

À qui s’adresse l’hébergement cloud ?

Les entreprises se tournent souvent vers l’hébergement cloud lorsqu’elles ont atteint les limites de ce que l’hébergement mutualisé sur site peut prendre en charge. C’est souvent le cas lorsqu’un plus grand nombre de personnes accèdent à un site web, ce qui implique davantage de problèmes de performance. L’hébergement cloud permet de planifier et de gérer plus facilement les pics de charge : augmenter la capacité ou mettre en place une mise à l’échelle automatique est un jeu d’enfant pour faire face à des vagues soudaines d’utilisateurs.

Si n’importe quel site web peut se retrouver confronté à une augmentation de trafic, quelques types d’utilisation spécifiques en font plus régulièrement l’expérience, notamment les sites d’achat et d’e-commerce. Le trafic peut augmenter de manière exponentielle, particulièrement en cas de promotions, de campagnes publicitaires ou de programmes de marketing d’influence.

Les autres catégories de sites web qui sont le plus susceptibles de connaître une forte augmentation de trafic sont les organismes de presse et les médias, les sites de divertissement et les plateformes de streaming, les réseaux sociaux et les sites communautaires, ainsi que les guides pratiques et les sites web d’informations.

Quiconque se base sur une plateforme populaire peut tirer de grands avantages de l’hébergement cloud. Par exemple, l’hébergement cloud de WordPress offre des vitesses beaucoup plus rapides, un meilleur référencement et une sécurité renforcée, entre autres. De plus, WordPress alimente 43 % de l’ensemble des sites web, la possibilité pour les entreprises de bénéficier d’un hébergement cloud à l’aide de cette plateforme n’est donc pas négligeable.

Quelle est la différence entre l’hébergement cloud et l’hébergement traditionnel ?

Il existe plusieurs options pour l’hébergement de sites web et d’applications : un datacenter sur site ou un service d’hébergement commercial.

La construction et l’exploitation d’un datacenter sur site offrent aux entreprises un contrôle total sur leurs opérations IT. Cette solution est particulièrement utile lorsque les besoins en matière de sécurité et de réglementation sont élevés et que l’accès aux données doit être limité.

Les services d’hébergement web commerciaux sont regroupés sous trois grandes catégories : partagé, serveur privé virtuel (VPS) et dédié. Chaque catégorie repose sur un seul serveur dont le datacenter est hébergé par une entreprise spécialisée et dont certaines limites sont définies pour le stockage, la puissance de traitement (CPU), la mémoire (RAM) et la bande passante.

On parle d’hébergement mutualisé lorsqu’une entreprise paie pour une quantité déterminée d’espace alloué à son site web et aux ressources de ses applications, au sein d’un serveur qu’elle partage avec d’autres entreprises et organisations. Ce type d’hébergement s’adresse généralement aux petites et moyennes entreprises car, en plus de profiter de tarifs avantageux, la gestion et la maintenance quotidiennes sont assurées par la société d’hébergement. Cette solution est idéale pour une utilisation web régulière et prévisible.

L’hébergement VPS est assez similaire au modèle partagé, sauf que le serveur unique est divisé en serveurs virtuels distincts. La sécurité est renforcée grâce au compartimentage de l’espace du serveur, ce qui permet de protéger les données de l’entreprise en les rendant inaccessibles aux autres utilisateurs. Cette option est privilégiée par les petites entreprises qui évoluent vers une taille moyenne.

L’hébergement dédié est idéal lorsqu’une entreprise atteint une taille importante ; elle a alors besoin de performances plus élevées et d’une sécurité accrue. L’utilisation d’un serveur dédié dans un environnement d’hébergement payant présente un coût plus élevé. Mais l’entreprise aura davantage de contrôle sur ses propres ressources.

Tous les modèles ci-dessus comportent quelques pièges à éviter. Un datacenter sur site implique des investissements matériels une fois que les limites de capacité sont atteintes. L’évolutivité et les performances peuvent être limitées par l’équipement installé et la mise à niveau peut prendre un temps considérable. De plus, la maintenance et la gestion sont entièrement assurées par l’équipe IT interne, ce qui entraîne des coûts supplémentaires. Un datacenter représente également un point de contrôle unique dont les mises à niveau peuvent vite devenir chronophages. Cette solution peut limiter la croissance d’une entreprise.

Avec l’hébergement commercial traditionnel, chaque option implique de payer pour une capacité qui n’est pas forcément utilisée, surtout lorsque le trafic web a tendance à fluctuer. Dans un environnement d’hébergement mutualisé, les pics soudains de trafic web ou les failles de sécurité qui affectent les autres entreprises utilisant le même serveur peuvent entraîner des temps d’arrêt et des problèmes de disponibilité.

Quels sont les avantages de l’hébergement cloud ?

L’hébergement cloud offre de nombreux avantages par rapport au modèle d’hébergement traditionnel, notamment parce qu’il ne présente pas de point de dysfonctionnement unique. Au lieu de se baser sur un modèle de serveur unique et centralisé, l’hébergement cloud repose sur un cluster, ou réseau de serveurs, de sorte que si l’un d’entre eux tombe en panne ou n’est pas disponible, un autre serveur prend sa place par défaut.

Coût et flexibilité

Avec l’hébergement cloud, vous payez uniquement les ressources que vous utilisez et vous n’avez pas besoin de gérer votre propre matériel ni de payer pour les capacités inutilisées. Le service d’hébergement cloud vous fournit également des ressources automatiquement si vous avez besoin de plus de capacité pour maintenir les niveaux de performance de votre site web. De cette manière, vous ne dépendez plus des mises à niveau manuelles.

Fiabilité

Que vous disposiez d’un serveur dédié ou partagé, l’utilisation d’un service d’hébergement cloud signifie que votre site web sera toujours actif. En effet, les sites web et les applications sont distribués sur un réseau de machines, ce qui élimine le problème du point de dysfonctionnement unique de l’hébergement traditionnel.

Évolutivité

L’évolutivité est un atout majeur de l’hébergement cloud. Si une entreprise s’attend à une augmentation du trafic en raison d’une campagne de marketing ou de promotions annoncées, elle peut demander une augmentation de capacité pour une période spécifique, ou mettre en place une mise à l’échelle automatique lorsque les augmentations de la demande sont moins prévisibles. Dans les deux cas, il est beaucoup plus facile de s’assurer que les sites web ne tomberont pas en panne et que les applications resteront disponibles avec l’hébergement cloud.

Services et support

Le cloud donne accès à un large éventail de services qui peuvent prendre en charge les applications web : possibilité d’augmenter instantanément la capacité de calcul, sécurité intégrée ou encore plans de reprise d’activité. Les sociétés d’hébergement cloud disposant souvent de datacenters dans le monde entier, les clients peuvent plus facilement se faire une place au sein de nouveaux marchés tout en se conformant aux réglementations locales sur les données.

Autres avantages de l’hébergement cloud

Sécurité renforcée

Le modèle d’hébergement cloud offre une sécurité intégrée pour soutenir les opérations commerciales. Elle s’applique à plusieurs couches de l’infrastructure, notamment les ressources physiques, liées au réseau, aux applications et aux données. D’autres services comprennent le cryptage et l’isolation des données, la séparation du stockage et des serveurs, les pare-feu et la gestion des identités.

Reprise d’activité

Avec un serveur unique, les entreprises sont beaucoup plus exposées aux dysfonctionnements. L’utilisation d’un cluster de serveurs virtuels et physiques répartis sur plusieurs sites géographiques permet une sauvegarde et une restauration beaucoup plus rapides, qui peuvent être facilement automatisées. En raison du grand volume de fichiers que les sites web et les applications utilisent, cet avantage est considérable car votre entreprise dépend de vos données.

Technologies de pointe

Dans un datacenter traditionnel sur site, la mise à niveau des équipements peut absorber une grande partie de votre budget. Les fournisseurs de services cloud vous donnent accès aux toutes dernières machines et à des outils de pointe. Vous pouvez donc facilement mettre à niveau les éléments de vos différents services, des processeurs aux serveurs.

Écologie

Un autre élément à prendre en compte est le caractère écologique de l’hébergement cloud, notamment en comparaison avec la maintenance de votre propre équipement sur site. Étant donné que les datacenters du cloud utilisent des machines à pleine capacité pour le travail à distance, ils permettent aux ressources d’être mieux réparties, ce qui contribue à réduire les émissions.

Options cloud

L’hébergement cloud offre de multiples options, dont la structure est similaire à celle de l’hébergement traditionnel, avec quelques différences fondamentales.

Public Cloud

L’option d’hébergement cloud la plus rentable est le Public Cloud, qui ressemble fortement au modèle partagé traditionnel. Au lieu d’utiliser une seule machine, les données d’un site web ou d’une application sont partagées au sein d’un groupe de machines virtuelles dont les ressources sont affectées à chaque utilisateur. Avec ce modèle, le stockage, le CPU et la RAM sont dédiés à un client spécifique ; le seul élément partagé est l’espace rack au sein du datacenter cloud.

Private Cloud

L’hébergement Private Cloud est la solution idéale pour les entreprises qui ne veulent pas partager leurs ressources, mais souhaitent bénéficier d’une sécurité accrue ainsi que d’une plus grande souveraineté sur leurs propres données. Cette option propose de déployer un serveur Private Cloud, ce qui signifie que le matériel virtualisé est alloué à chaque client.

Bare Metal Cloud

Pour les entreprises ayant des exigences très élevées en matière de performance et de sécurité, la meilleure option est le serveur dédié cloud bare metal. Cette solution, qui vous débarrasse des « voisins envahissants », offre des performances à l’échelle du cloud. La principale différence entre cette option et l’hébergement Public ou Private Cloud réside dans l’utilisation de ressources matérielles physiques et non virtualisées.

Hébergement cloud et services OVHcloud

OVHcloud propose une gamme de solutions d’hébergement cloud pour toutes les tailles d’entreprises. Nous mettons à votre disposition un hébergement cloud entièrement pris en charge qui permet aux petites entreprises agiles d’être rapidement opérationnelles grâce à une gamme de services Public Cloud dédiés aux applications web et aux écosystèmes IT complets.

Pour les grandes entreprises, nous proposons à la fois un service Hosted Private Cloud pour favoriser votre transformation numérique, mais aussi des services Bare Metal Cloud offrant de hautes performances.