Serveur DNS


Qu’est-ce qu’un serveur DNS ?

Le Domain Name System (DNS), ou système de nom de domaine, est le service assurant le lien entre le nom de domaine et l’adresse IP d’un serveur. Il permet à l’internaute de ne pas avoir à connaître l’adresse IP exacte d’un site web pour pouvoir y accéder.

Web Cloud Icon

Comment fonctionne un serveur DNS ?

Lorsqu’un nom de domaine est entré dans un navigateur, la requête est envoyée au serveur DNS. Celui-ci y répond en fournissant l’adresse IP du serveur web associé. Le navigateur peut alors adresser sa requête au serveur ciblé, puis renvoyer à l’internaute les données reçues, à savoir le site internet recherché. Chez OVHcloud, votre serveur DNS est inclus sans surcoût et peut être utilisé avec votre nom de domaine, votre hébergement web, votre CDN, votre SSL et vos comptes e-mail.

De la requête DNS à l’affichage d’une page web

Une recherche sur le Web déclenche une série d’étapes permettant à l’internaute d’accéder au contenu qu’il souhaite consulter.

  1. Via sa connexion internet, l’internaute entre une URL, « ovhcloud.com » par exemple, dans un navigateur. Cette requête est envoyée par le modem-routeur au résolveur DNS qui se charge de la résolution de nom de domaine.
  2. Le résolveur DNS, habituellement celui du fournisseur d’accès à Internet (FAI), reçoit la requête et la transmet au serveur racine du DNS.
  3. Le serveur racine répond en indiquant le serveur correspondant à l’extension de nom de domaine TLD (Top-level domain) rattachée au domaine recherché, ici le .com.
  4. Le résolveur DNS envoie la requête au serveur de noms en .com. Il répond alors en indiquant le serveur DNS en charge du nom de domaine recherché.
  5. Le résolveur du fournisseur d’accès à Internet envoie la requête au serveur DNS, qui consulte les adresses IP et fournit celle correspondant au serveur web associé au nom de domaine « ovhcloud.com ».
  6. L’adresse IP est transmise au navigateur et est stockée en cache DNS pour une consultation ultérieure plus rapide.
  7. Le navigateur web soumet la requête HTTP (Hypertext Transfer Protocol) ovhcloud.com au serveur web correspondant à l’IP donnée par le résolveur DNS.
  8. Le serveur web répond en retournant le contenu correspondant à ovhcloud.com, à savoir la page d’accueil de notre site internet.
DNS

La zone DNS et les sous-domaines

Les informations utilisées par le serveur DNS pour résoudre les requêtes et effectuer les redirections DNS sont écrites dans un fichier, également appelé zone DNS. Ce fichier contient diverses informations techniques détaillées, appelées enregistrements. On y retrouve généralement les enregistrements correspondant aux emplacements du site web, du serveur de messagerie et de chaque élément lié au nom de domaine et aux sous-domaines. Cela permet d’indiquer, pour chacun d’entre eux, la localisation des fichiers correspondants sur votre serveur. L’internaute accède ainsi au bon contenu.

Les différents types d’enregistrements de la zone DNS :

  • enregistrement MX : il est utilisé quand des adresses e-mail sont associées au nom de domaine. L’enregistrement Mail Exchange redirige les e-mails vers l’adresse du serveur de courrier électronique ;
  • enregistrement CNAME : il permet d’ajouter un alias (mail, www, sous-domaine) à un nom de domaine ;
  • enregistrement A : parfois appelé enregistrement d’hébergeur ou enregistrement d’hôte. Il associe le nom de domaine à l’adresse IPv4 d’un serveur ;
  • enregistrement AAAA : comme l’enregistrement A, il associe le nom d’hôte, mais cette fois, à l’adresse IPv6 d’un serveur ;
  • enregistrement TXT : il renseigne des valeurs au format texte, souvent des informations indicatives pouvant être consultées de l’extérieur. Il est souvent utilisé pour valider une requête liée au domaine, telle que la propriété, ou pour la sécurité du serveur e-mail, avec les protocoles DKIM, SPF et DMARC ;
  • enregistrement SOA : il comprend plusieurs champs d’informations générales de la zone DNS, comme le nom de la zone ou la date de dernière mise à jour ;
  • enregistrement NS : il permet de renseigner les serveurs DNS du domaine.

Pour chaque enregistrement, vous devez en déterminer la valeur « time to live » (TTL). Cette donnée définit, en nombre de secondes, la fréquence à laquelle une éventuelle modification peut être prise en compte.

Autour du serveur DNS

Votre nom de domaine avec OVHcloud

Réserver votre nom de domaine OVHcloud offre de nombreux avantages. Celui-ci est livré avec un espace d’hébergement web de 10 Mo et un compte e-mail de 5 Go offerts. Il inclut également la solution DNSSEC, qui sert à protéger votre nom de domaine ainsi qu’à authentifier la zone DNS. Notre service Easy Redirect vous offre également la possibilité de rediriger votre nom de domaine vers l’un de vos réseaux sociaux.

L’option DNS Anycast, pour une plus grande accessibilité

Cette option permet d’accélérer votre serveur DNS en optimisant son fonctionnement. DNS Anycast peut être activé automatiquement, pour un déploiement instantané sur nos serveurs. En dupliquant votre zone DNS dans nos différents points de présence mondiaux, il prévient une éventuelle indisponibilité du serveur DNS classique. En redirigeant vers le serveur DNS le plus proche physiquement des requêtes, il réduit la latence de réponse pour un affichage rapide des pages web.

Les questions que vous vous posez

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un nom de domaine est l’adresse de votre site web. Il permet de fournir une adresse alternative à l’adresse IP de votre serveur où est stocké son contenu. Si utiliser une adresse IPv4 était déjà contraignant pour chercher un site web, l’usage des adresses IPv6 rend la manipulation encore plus complexe, du fait de leur longueur. Selon la configuration du serveur, plusieurs noms de domaine peuvent avoir une adresse IP identique. La redirection DNS est alors effectuée vers l’espace d’hébergement où est stocké le site correspondant au nom de domaine recherché. Choisir un nom de domaine et une extension qui présenteront le mieux votre activité et le but de votre site internet, blog ou e-commerce, est une étape importante dans votre développement sur le Web.

Toutes les extensions de domaines disponibles sont chez OVHcloud au meilleur prix !

Puis-je modifier les serveurs DNS de mon nom de domaine ?

Rien de plus simple. Il suffit de vous rendre dans la rubrique consacrée à votre nom de domaine dans votre espace client. Vous pourrez alors changer les DNS actuels et les remplacer par l’adresse de serveurs externes. Vous pouvez également consulter notre guide détaillé sur la gestion et la modification des serveurs DNS.

Puis-je modifier ma zone DNS ?

Oui, vous pouvez totalement configurer votre fichier de zone DNS. Et ce, depuis votre espace client OVHcloud. Grâce à notre outil, ajoutez simplement des éléments en renseignant leurs informations. Vous pouvez également éditer manuellement vos enregistrements DNS en mode texte et en conserver une sauvegarde locale.

Comment trouver un nom de domaine abordable ?

Le prix de votre nom de domaine dépend de plusieurs facteurs, dont l’extension choisie. Un nom de domaine pas cher ne signifie cependant pas qu’il est moins intéressant qu’un autre. Selon votre besoin, vous vous dirigerez donc vers l’extension de nom de domaine qui vous semble la plus pertinente. Par exemple, si votre activité est liée à l’immobilier, vous pouvez choisir l’extension liée à ce secteur, à savoir le .immo. OVHcloud, en tant que bureau d’enregistrement (aussi appelé registrar ou registraire), s’occupe des démarches administratives entre sa clientèle et le registre.

Mon serveur DNS ne répond pas, que faire ?

Si votre site est inaccessible, il se peut que l’erreur vienne de votre configuration DNS. Votre serveur DNS ne répond pas ou est indisponible ? VVous pouvez consulter notre documentation pour résoudre votre problème de serveur inaccessible.

Puis-je changer le serveur DNS utilisé par mon navigateur ?

Oui, il est possible de modifier le serveur DNS de votre navigateur. Rendez-vous dans les paramètres réseau de ce dernier pour effectuer les changements nécessaires. Vous pouvez en général choisir directement un fournisseur différent, ou entrer manuellement les DNS primaire et secondaire. On parle généralement de DNS primaire, zone primaire ou serveur primaire et de DNS secondaire, zone secondaire ou serveur secondaire. Il est aussi possible de modifier la zone DNS sous Windows dans les paramètres de réseau. Sous Linux (Debian et Ubuntu), la modification s’effectue en ligne de commande via la console et/ou le terminal.