La virtualisation sur des serveurs dédiés

virtualization technology OVHcloud

Qu’est-ce que la virtualisation ?

Nos recommandations

Advance-4

À partir de 517,860 DT HT/mois
AMD Epyc 7351P
16 cores / 32 threads - 2.4 GHz
128 Go DDR4 ECC
2×4 To HDD SATA
Bande passante publique : 1 Gbit/s
Sélectionner
Nouvelle configuration

Advance-5

À partir de 605,470 DT HT/mois
AMD Epyc 7451
24 cores / 48 threads - 2.3 GHz
128 Go DDR4 ECC
2×4 To HDD SATA
Bande passante publique : 1 Gbit/s
Sélectionner
Nouvelles options

Infra-4

À partir de 696,300 DT HT/mois
Intel 2x Xeon Silver 4214
24 cores / 48 threads - 2.2 GHz
96 Go DDR4 ECC
2×960 Go SSD NVMe
Bande passante publique : 1 Gbit/s
Sélectionner

Depuis plusieurs années, OVHcloud entretient des partenariats étroits avec les leaders mondiaux des technologies de virtualisation. Nos gammes de serveurs dédiés bare metal ont été conçues pour soutenir les logiciels les plus performants de ce secteur, y compris l'offre de référence de VMware.

Le processus de virtualisation des serveurs consiste à installer un hyperviseur sur un serveur bare metal, afin de segmenter et d'isoler ses différentes ressources en machines virtuelles. En d'autres termes, cela convertit les ressources physiques en ressources virtuelles pour une utilisation plus efficace, avec une flexibilité, une évolutivité et une disponibilité maximisées. Les performances des applications et la fourniture de services sont ainsi améliorées. De plus, cette démarche contribue à la mise en place d'une infrastructure solide.

Une évolutivité accompagnant la croissance de votre entreprise

Optimisation des coûts : maximisez votre retour sur investissement De la flexibilité, pour expérimenter avec moins de risques et à faible coût

Pouvoir déployer facilement des serveurs peut accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits et services. Cette capacité améliore également l’agilité de votre entreprise.

Il suffit de quelques étapes, dans une interface de gestion en ligne intuitive, pour mettre en place de nouveaux serveurs virtuels ou redéployer des ressources là où elles sont nécessaires (y compris dans le cadre de plans de reprise d’activité). Ce niveau d'agilité et de maîtrise peut être difficile à atteindre avec d'autres solutions d'hébergement.

Tous les serveurs HG sont livrés avec un choix de disques SSD ou NVMe (pour des vitesses de transfert supérieures), sans frais supplémentaires. Un service de configuration de base est aussi disponible, si vous en avez besoin. En outre, tous les disques peuvent être remplacés à chaud. Cela permet d'échanger des volumes pendant que votre serveur est encore en cours de fonctionnement. Les temps d'arrêt lors de la maintenance ou des mises à niveau sont ainsi limités au maximum.

La virtualisation vous permet de faire plus avec moins. Grâce à la consolidation, les entreprises peuvent réduire considérablement le nombre de machines physiques dont elles ont besoin et tirer le meilleur parti de leur matériel.

Moins de machines physiques signifie naturellement moins de dépenses en matériel. Et cette évolution s’effectue sans compromettre les applications critiques ou les mesures de continuité d’activité, comme la sauvegarde et la reprise.

La virtualisation vous permet de déployer ou supprimer facilement des environnements sécurisés et isolés, quand vous en avez besoin. Cela vous donne plus de flexibilité pour tester et innover.

Les administrateurs systèmes et les développeurs peuvent expérimenter différents OS et applications sur la même machine, prendre des snapshots de VM avant de faire des changements risqués et cloner des machines pour éviter la longue installation de systèmes.

   
     

Virtualiser un serveur dédié ou opter pour le bare metal pur ?

Si un serveur dédié bare metal reste inégalé en matière de puissance brute, la virtualisation matérielle est à privilégier lorsque la flexibilité, la vitesse et les coûts constituent des priorités absolues.

La réduction du temps de provisionnement pouvant atteindre 70 %, selon VMware, il devient facile de déployer des solutions rapides et peu coûteuses dans les environnements virtuels. De même, les administrateurs systèmes utilisent considérablement la virtualisation des serveurs pour les projets temporaires, les tests et le dépannage.

Conseil n° 1 : Sélectionnez le bon logiciel de virtualisation

La combinaison des technologies de virtualisation VMware – dont l'hyperviseur vSphere – avec le vRack et les serveurs bare metal de pointe d’OVHcloud forme une base idéale, sur laquelle vous pouvez construire votre propre infrastructure virtuelle. Toutefois, les serveurs OVHcloud peuvent également être déployés avec d'autres logiciels de virtualisation, notamment Zen et Proxmox. Certains sont gratuits, d'autres non, et chacun présente des avantages et des inconvénients.

Conseil n° 2 : Ne négligez pas vos processus de sauvegarde !

Si vous déployez votre infrastructure sur un serveur autonome, une solution de sauvegarde fiable est essentielle afin d’éviter tout point de défaillance unique (SPOF). Chaque serveur dédié OVHcloud est fourni avec un espace de sauvegarde de 500 Go, avec la possibilité d’augmenter ce volume si vous avez besoin d'évoluer.

Conseil n° 3 : Réfléchissez à votre chemin vers le cloud

Les technologies de virtualisation d'OVHcloud et de VMware permettent d'intégrer en douceur des solutions cloud et bare metal. Elles conduisent à des infrastructures sophistiquées de cloud hybride, qui combinent les avantages de plusieurs services de façon unique. Un serveur virtualisé forme donc un tremplin idéal vers un environnement Hosted Private Cloud agile, avec des fonctions et outils d'automatisation avancés.